Dans notre société, il y a une croyance assez répandue qui m’énerve. Tu sais cette croyance qui dit  que “les artistes doivent être touchés par la grâce pour produire une oeuvre”. A croire que le travail d’un artiste consiste à rester chez lui les bras croisés et à attendre. Attendre qu’un être supérieur ou que l’inspiration le foudroie de sa générosité et lui octroie le droit de produire une oeuvre magistrale. Evidemment, tu te doutes bien que ça ne se passe pas comme ça. Oui, il peut y avoir des éclairs de génie chez un artiste. Mais ceux-ci seront toujours précédés d’une grande phase de travail en amont puis d’une phase de vérification en l’aval (voir cet article pour comprendre le processus créatif).

Aujourd’hui nous allons voir une méthode qui va te permettre d’écrire beaucoup et de favoriser l’éclosion de tes oeuvres. Il s’agit de la méthode du planning d’écriture ! 😀

1. pourquoi mettre en place un planning d’écriture ?

Nous y sommes, le syndrome de la page blanche. Et c’est même pire ici, c’est le syndrome du “J’n’ai pas envie d’écrire nah !”. Tu t’es peut être mis en tête que tu n’arriveras à rien tant que tu ne seras pas touché par la grâce divine ou par ton inspiration si fluctuante ? J’ai une mauvaise nouvelle pour toi. Ce n’est pas en restant les bras croisés que tu vas rallumer la flamme. Si tu es à cours d’inspiration la meilleure des solutions est d’écrire encore et encore ! 😀

Mais alors comment faire ? Amene de la discipline dans ta vie créative avec le planning d’écriture ! Oui je parle bien de discipline ici. Si tu as du mal à écrire, le problème est certainement que tu te bases sur ta motivation. Le problème de la motivation c’est qu’elle est par nature fluctuante. Il y a un mois, tu avais une forte envie d’écrire et maintenant plus du tout. La discipline, elle, est ce qui va te faire travailler régulièrement ton écriture.

écrire beaucoup - femme qui pleure

« Jamais je n’arriverai à écrire de chansons, je le sais c’est comme ça ! Je pleure au fond d’un sous-marin dans l’océan des milles peines :(« 

écrire beaucoup : homme allongé à côté d'altères

« J’attends que les muscles viennent, ça devrait le faire ! »

Le planning d’écriture va donc te permettre d’apporter de la discipline dans ta vie créative. Tu vas parfois te forcer à écrire. Oui je sais comme ça, ça ne donne pas envie. Mais pour écrire beaucoup et être productif, c’est nécessaire d’avoir un rythme régulier. Tu n’attendras plus des effets extérieurs pour écrire (ton inspiration, la grâce divine, des extra-terrestre venant t’apporter la connaissance…) et tu useras de ta force intérieure pour écrire des chansons. Et puis crois-moi, les efforts que tu fourniras en vaudront bien la peine ! 😉

2. comment mettre en place un planning d’écriture

Ton planning d’écriture va se décomposer en plusieurs séances d’écriture de 45 min à 1h que tu vas placer dans le planning de ta semaine type. Je te recommande de faire au moins une séance d’écriture par jour avec un jour de repos par semaine (soit 6 séances d’écritures par semaine) pour obtenir des résultats satisfaisants. Toutefois cette fréquence peut varier selon les critères suivants :

  • Situation professionnelle : Employé à temps plein/partiel, étudiant, sans emploi…
  • Vie de famille : Avec ou sans enfants, en couple/célibataire…
  • Objectif chansonniesque : loisirs, envie de professionalisation…

Un semainier prêt-à-imprimer pour être au top de la motivation !

Note tes séances d’écriture, affiche-le dans ta chambre et sers-toi en de rappel visuel pour ne jamais louper une séance d’écriture !

écrire beaucoup : homme sur la lune

« A la base c’est Roger qui devait faire l’expédition à ma place, mais ce con avait prévu une session d’écriture ! »

L’idée générale c’est de placer le maximum de séances d’écriture en accord avec ton emploi du temps actuel et tes objectifs. Inutile de faire 3 séances d’écriture par jour si la chanson est un loisir parmis tant d’autres pour toi. Par contre, si tu souhaites te professionnaliser, 3 séance c’est très bien, une le matin, une l’après-midi et une le soir. 😉  Il ne faut pas que ce planning soit trop difficile à respecter ou trop stressant.

Le but est de respecter au maximum ce planning, nous allons voir comment se l’obliger avec les gages, plus bas dans cet article. Par contre, même si tu dois parfois vous forcer un peu pour griffonner du papier, reste aimable avec toi-même. Si tu as la grippe, que ton meilleur ami fête son anniversaire ou que tu as l’opportunité de voyager dans l’espace, une séance d’écriture peut être annulée. 😉

3. le contenu d’une séance d’écriture

Une séance d’écriture se décompose en 2 parties :

l’échauffement

10 min

La phase d’écriture

Entre 35 et 50 min

1ère étape : L’échauffement

Le but de l’échauffement est de faire la transition entre ton état actuel et un état créatif. Avant d’écrire tu as eu une vie, peut être que tu as été stressé par ton travail, peut être que tu as réfléchi à un problème logique complexe, peut être que tu as été exposé au bruit de manière excessif. Bref, le but est de te mettre dans un état propice à la création. Il y a plusieurs manières possibles de le faire :

  • Faire des jeux d’écritures simples
  • Faire une page d’écriture automatique
  • Faire des exercices de visualisations : s’imaginer dans un endroit spécifique
  • Faire de la méditation
  • Rêver en lisant un livre fantastique, en regardant de belles photos…
  • Faire une séance de HIIT pour te vider l’esprit

L’importance de l’échauffement est que tu arrives à te retrouver dans un état propice à la création.

2ème étape : La phase d’écriture

L’objectif de cette phase d’écriture va être soit de :

  • Avancer sur l’écriture des paroles d’une chanson
  • Trouver des nouvelles idées de chanson avec des jeux d’écriture

Tu pourras juger de la réussite de cette phase d’écriture si tu as réussi ou non à avancer sur ta chanson ou bien à trouver des nouvelles idées de chanson. Pas de stress, toutes les phases d’écriture n’amènent pas forcément à un résultat immédiat. Ce n’est pas du temps perdu pour autant. Ton travail portera ses fruits un peu plus tard, au détour d’une rue, d’une rencontre où tu feras le lien entre ce que tu as écrit et ce que tu viens de vivre. 😉

4. se fixer des objectifs

Afin de garder le cap il est important de se fixer des objectifs. Par exemple, si tu fais 6 séances d’écriture par semaine, tu peux te dire que tu dois finaliser une chanson toutes les deux semaines. Le fait de te fixer cet objectif t’obligera à concrétiser tes idées. Sans limite de temps tu auras tendance à trainer en longueur sur tes chansons. Tu passeras beaucoup de temps dessus, risqueras de te décourager et ne les finiras pas. Avec un objectif tu finiras tes chansons et rien ne t’empêchera de revenir dessus par la suite pour les améliorer ! 😉

écrire beaucoup : objectifs
écrire beaucoup : salle de concert pleine

Toi dans 10 ans

Tu peux avoir plusieurs objectifs, à court-terme, à moyen terme, à long-terme. L’important est qu’ils soient ambitieux mais réalistes à la fois. Voici des exemples d’objectifs que tu peux te fixer :

  • Court-terme : écrire une chanson toutes les deux semaines, respecter mon planning d’écriture
  • Moyen-terme : jouer mes 3 meilleurs chansons en scène ouverte d’ici 2 mois, m’inscrire à un tremplin chanson d’ici 6 mois…
  • Long-terme : Monter un spectacle chanson avec mes 12 meilleurs chansons, réussir à vivre de mes chansons…

5. se fixer des gages

Si tu as peur de manquer de discipline pour respecter ton planning d’écriture, tu peux mettre en place des gages. Lorsque tu louperas une séance d’écriture il faudra alors effectuer ce gage. Bien évidemment il faut que ça reste bon enfant, ne te donne pas de gages qui te mettra en difficulté ! Toutefois il faut que ce gage soit suffisamment pénible pour te forcer à réaliser tes séance d’écriture. A toi de trouver le bon dosage ! 😉

D’ailleurs ce n’est pas toi qui va te donner ce gage. Non, non, non, ce serait trop simple ! C’est un de tes proches, ton conjoint, un très bon ami ou encore mieux un collègue chansonnier qui auront cette lourde tâche ! Ils prendront un malin plaisir à vérifier que tu as bien tenu tes engagements ! 😀

écrire beaucoup : bande d'amis

Tes tortionnaires

écrire beaucoup : homme déguisé en lapin

« Mon gars, la prochaine fois je ferai ma séance, je te l’assure ! »

Concrètement, pour chaque semaine d’écriture, ton proche va te donner un gage (ou bien tu peux lui donner des idées si tu es sado-masochiste). Il faut alors que tu acceptes ce gage ou non selon son niveau d’acceptabilité. Une fois que tu es en accord sur un gage, ton proche s’assurera que tu réalises tes séances d’écritures et si ce n’est pas le cas, la sanction tombera ! 😀

Parce-que je t’aime bien, voici des exemples de gages bon enfant à donner/recevoir :

  • Donner 15€ à une association caritative
  • Te raser la barbe
  • Venir au travail à cloche-pieds
  • Porter des chaussettes fluos
  • Changer ta photo de profil facebook en mettant la pire photo de toi
  • Crier “j’aime la baise” 6 fois au milieu d’une place très fréquentée
  • Faire une roulade arrière au milieu de ton open-space
  • ….

Pour conclure

Tu l’auras compris, écrire beaucoup de chansons cela dépend de toi ! N’attends pas que ça vienne d’une force extérieure, le saint esprit, ton inspiration ou je ne sais quoi d’autre. Prépare ton planning d’écriture adapté et respecte-le le plus possible. Ton travail portera ses fruits et tu verras qu’en respectant tes objectifs, tu seras beaucoup plus productif et écrira beaucoup plus de chansons ! 😀 Sur ce n’oublies pas d’écrire des chansons ! 😀