Pour écrire une chanson, il est important de savoir comment celles-ci se structurent. Cela te permettra de bien découper ta chanson et d’offrir un morceau cohérent et agréable à écouter pour ton auditoire. Il y a en effet des codes et en avoir connaissance est important pour les respecter ou encore pour les détourner ! 😉

1. les différentes parties d’une chanson

L’introduction

Souvent instrumentale, c’est le point d’entrée de ta chanson pour l’auditeur. Elle va présenter le contexte de la chanson :

  • L’atmosphère
  • La tonalité
  • Le rythme

Il faut donc que celle-ci soit accrocheuse pour donner envie à ton auditoire d’écouter la suite de la chanson et notamment l’histoire que tu vas lui raconter avec tes paroles.

Rideau de théâtre

Ton lever de rideau ! 😀

Le couplet

C’est dans cette partie que tu vas développer le thème, l’histoire de ta chanson. Le premier couplet est très important car c’est le point d’entrée dans l’histoire pour l’auditeur, c’est l’amorce de ta chanson. Celle-ci se doit d’être :

  • Concise
  • Claire
  • Accrocheuse

Dans une musique le premier couplet est souvent utilisé pour présenter le thème / l’histoire de ta chanson et les suivants sont utilisés pour la faire évoluer. Il est important de réserver une seule péripétie, un seul revirement de situation par couplet sinon ta chanson peut vite devenir confuse ;).

Homme qui pleure

Cet homme va-t’il se remettre de sa rupture sentimale ? Réponse dans le 3ème couplet !

Les éléments répétitifs

C’est au travers des éléments répétitifs que tu vas rappeler la raison d’être de ta chanson, le leitmotiv de ta chanson. Ils sont aussi très importants car ils vont permettre à ton auditeur de se repérer dans ton morceau.

Dans la chanson pop traditionnelle c’est le refrain qui prend ce rôle mais il existe d’autres manières d’introduire de la répétition dans ta chanson :

  • Le refrain absolu (pouvant être précédé d’un pré-refrain)
  • Le refrain à variantes (pouvant être précédé d’un pré-refrain)
  • Le liseré
Homme qui fait de la musculation avec un marcel superman

Il faut faire plus de ré-pé-ti-tions !!!

Le pont

C’est une cassure dans ton morceau qui va introduire un événement inattendu ou bien la résolution d’une situation. Il est important car il va casser la continuité de ton morceau et ainsi surprendre ton audience. Il est souvent accompagné d’un changement instrumental / mélodique pour bien marquer la brisure qu’il apporte dans ta chanson ! 

Un pont

Parties instrumentales

Il n’y a pas que les paroles dans la chanson ! 😀 Tu peux aussi y faire figurer des parties instrumentales :

  • Solo (de guitare, piano, harmonica, kazoo….)
  • Pont mélodique
  • Changement d’arrangement

Les parties instrumentales sont importantes car elles permettent de faire souffler ton texte. Si tu chantes tes paroles sans jamais laisser de respiration entre les différentes parties de celles-ci, elles seront difficilement assimilables par ton auditoire qui n’aura pas le temps de tout digérer. Tu verras, laisser un moment de silence après des paroles percutantes leur permettra de prendre encore plus d’ampleur ! 😉

3 guitaristes sur scène

C’est le moment où ils s’éclatent !

L’outro

C’est la fin de ta chanson, c’est la dernière impression que tu vas laisser à l’auditeur, elle est donc très importante ! 😀 Il peut s’agir d’une baisse de volume, d’un dernier refrain chanté différemment ou encore d’un final grandiose (à la “Quand on n’a que l’amour). Beaucoup de choses sont possibles, le tout est de bien soigner cette partie pour laisser une impression finale très positives ! 😉

Troupe qui salue le public

2. Connaitre les différents types de chanson

Les rôles de chacune de ces parties peuvent légèrement varier selon le type de ta chanson. Il y a 6 types de chansons :

La chanson-récit
La chanson-ambiance
La chanson-portrait
La chanson-inventaire
La chanson-déclaration
La chanson-présentation

Par exemple dans la chanson-inventaire le rôle des couplets n’est pas de faire évoluer une histoire mais de lister une liste d’objet / de personnages / de caractéristiques répondant à un postulat de départ.

3. La structure d’une chanson

Structure classique

La structure classique consiste à faire alterner les couplets et les refrains en y insérant une introduction, une outro, des ponts et pourquoi pas des pré-refrains. C’est la structure qui est utilisée dans la plupart des chansons pop ! 😀

Intro – couplet 1 – refrain – Couplet 2 – partie instrumentale – pont – refrain – outro

intro musicale – couplet 1 – refrain – passage instrumental – couplet 2 – refrain – couplet 3 – refrain – passage instrumental – couplet 4 (avec résolution) – refrain – pont / outro

Parfois certaines parties peuvent avoir plusieurs fonctions, par exemple dans la chanson de Ma Pauvre Lucette, le pont fait aussi office d’outro. Tout n’est pas toujours clair et peut être interprété différemment selon les personnes.

Structure sans refrain

Il existe beaucoup de musique sans refrain. Ca ne les empêche pas d’être structurées. Généralement des liserés sont utilisés pour introduire des éléments répétitifs et les couplets sont composées de plusieurs parties pour ne pas lasser l’auditeur. Une chanson avec la même mélodie, la même instrumentale tout le long serait en effet peu passionnante.

Dans ce type de chanson il est ainsi intéressant de créer plusieurs parties mélodiques, instrumentales et de faire varier leur intensité au fur et à mesure de la chanson (“Tu verras, tu verras” et “Quand on n’a que l’amour” sont d’excellents exemples !)

Structure : A – B – C – A – B – C – A – B – C – A – B

Partie A : « C’est tout au fond… », « Général au buste pompeux… » « Un faisceau de lune lointaine… » « C’est tout au fond…. »

Partie B : « C’est ici son premier repos » « Non rien de rien sur les épaules… » « Sais-tu comment font les artistes » « Madame Lamboukas Edith »

Partie C : « Si la tombe parait petite » « Et chrétien accord à ton roi… » « Suffit que l’amour ait un hymne… »

Structure : A – B – A – B – A – B – A – B – Outro (tu verraaAAAAaaaassss)

Partie A : « Ah tu verras … l’amour c’est fait pour ça », « Ah tu verras … la vie c’est fait pour ça», « Ah tu verras … le diable est fait pour ça», « Ah tu verras … Mozart est fait pour ça»

Partie B : « Et je m’endormirai…», « Je crèverai son sommeil… », « Et surtout contre moi… », « Tu me verras chérie… »

Pour conclure

Et voilà tu connais les structures musicales ! Je t’invite maintenant à essayer de les identifier quand tu écouteras des chansons. Ce travail d’analyse te permettra de comprendre comment sont construites les meilleurs chansons et tu pourras réutiliser ces agencements dans tes futures chansons ! 😀

Merci pour ta lecture et sur ce, bonne chanson le chansonnier 😉 !